David et Nil : Carnet de voyage volume 14

Samedi 14 et dimanche 15 novembre : direction Mussoorie

Nous quittons ce matin Dehra Dun et avant notre départ nous apprenons par la presse indienne que Paris a de nouveau était frappé par plusieurs attentats la veille au soir. Nous prenons le temps de nous connecter sur internet avant de quitter l’hôtel pour en apprendre un peu plus mais quel horreur ! Nous pensons aux familles touchées par ces actes cruels mais devant notre impuissance face aux événements nous devons continuer notre aventure.

Nil va prendre de la hauteur car nous allons à Mussoorie à 2000 mètres d’altitude pendant deux jours. Nous redescendrons une dernière fois à Dehra Dun pour prendre le train lundi soir où nous quitterons Jean Pierre et Nicole. Je resterai avec mon compagnon de voyage Nil pour la suite de l’aventure. Nous aurons l’occasion de retrouver une dernière fois Nicole et Jean Pierre au Rajasthan pour la foire aux dromadaires à la fin du mois.

Un nouveau chapitre commence

Pour l’instant nous nous dirigeons vers la gare pour prendre un bus, finalement au même prix nous pouvons nous offrir le voyage à bord d’une voiture mythique indienne l’Ambassador. La distance entre Dehra Dun et Mussoorie n’est pas très longue environ 35 kilomètres mais le dénivelé lui est important, il nous faudra bien une heure et demi pour arriver au pied de la ville. Fondée par les britanniques à l’époque de la domination anglaise en 1823, Mussoorie devient un lieu prisé pour les fonctionnaires du Raj. Aujourd’hui les visiteurs de toute l’Inde affluent pour y chercher de la fraîcheur en été. Mussoorie est devenue une ville touristique indienne comme nous pouvons en avoir en France cependant elle n’a pas perdu son charme grâce à ses kiosques de type coloniale qui servent de point de vue au visiteurs.

Là haut, dans la montagne

Dimanche matin nous partons direction Gandhi Chowk à l’entrée de la ville. Une randonnée de quelques kilomètres nous emmène vers la happy valley où vit une communauté tibétaine important. Mussoorie n’est qu’à 90 km à vol d’oiseau du Tibet. Nous arrivons dans un autre pays, des petits tibétains nettoyent leurs linges dehors devant un panorama à couper le souffle. Le temps est dégagé ce qui est rare à Mussoorie qui se trouve souvent dans les nuages. En arrière plan se dressent majestueusement les pics enneigés de l’Himalaya. Le Nanda Devi qui culmine à 7810 m, le plus haut sommet de l’Inde se devine en arrière fond.

Malgré l’altitude, la pollution de Dehra Dun s’élève en altitude donnant une impression laiteuse sur les montagnes. Après avoir passé les moulins de prières bouddhistes nous continuons à grimper à une altitude d’environ 2500 mètres. En haut d’une colline de magnifiques drapeaux de prières flottent aux dessus de nos têtes. Nous ne sommes plus en Inde, un sentiment de bien être s’empare de nous dans cette ambiance mystique. Le bouddha doré nous accueille au sommet après un repos bien mérité. Nil pose sous les drapeaux de prières inspiré par les lieux.

L’actualité nous rattrape

Demain nous repartons dans la vallée mais avant notre départ nous souhaitons participer symboliquement à l’hommage aux victimes françaises sauvagement assassinées vendredi soir à Paris. Nous porterons du noir Nicole, Jean Pierre, Nil et moi même et nous poserons devant la statue de Gandhi qui se situe à l’entrée de la ville. Un symbole qui nous semble opportun en ces tristes jours, nous ferons ensuite parvenir la photo dès que j’aurai une connexion internet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Square Girard II
Rue Corneille
16000 Angoulême
| 05 45 95 79 88

134 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
| 05 45 38 71 61

33 avenue Jules Ferry
16000 Angoulême
| 05 45 38 91 97

Musée du Papier
134, rue de Bordeaux
16000 Angoulême
| 06 22 44 12 59

|