David et Nil : Carnet de voyage volume 7

Vendredi 6 novembre

Aujourd’hui l’après midi au centre avec les enfants sera de nouveau mouvementé. Nicole et Dominic ont prévu de retourner dans le bazar pour faire des courses afin d’offrir à toutes les familles de nos petits protégés des réserves de nourriture. Il s’agit essentiellement de lentilles, de fèves, de haricots des fruits secs qui seront ensuite distribués aux enfants, afin que ces derniers rentrent le soir dans le bidonville avec leurs sacs de courses offerts par l’association.

Jean-Pierre, le père spirituel

Pendant ce temps, Jean Pierre aura à charge le groupe des grands qui n’en finissent pas de scier, clouter, assembler etc dans l’atelier de menuiserie. Les enfants aiment profondément Jean Pierre car il passe du temps avec eux, à leur montrer comment faire des activités manuelles, comme le ferait un père ou un grand père. Dans le bidonville les parents n’ont pas le même rapport à l’enfant que nous pouvons avoir en France et les enfants manquent cruellement de tendresse et d’attention. Aucune marque d’affection n’existe entre l’enfant et le père ou la mère.

A la découverte de l’Art collage

Pour ma part, j’ai prévu de faire un atelier de Art Collage à partir de modèle que j’ai rapporté de France avec le groupe des petits et des moyens. Il s’agit de portraits et paysages abstraits que les enfants devront compléter en découpant ou déchirant des papiers. Ils sont toujours aussi excités par l’idée de découvrir de nouvelles pratiques artistiques et je n’ai pas besoin de sonner la cloche pour qu’ils s’installent dans la petite salle pour écouter les consignes.

Ils se mettent au travail et pendant une heure, mes élèves studieux ne lèveront pas le nez de leur chef d’œuvre, dans un calme olympien ils prennent un plaisir fou à réaliser l’atelier, en associant les couleurs et les morceaux de papiers. Ils n’auront pas le temps de terminer aujourd’hui, je propose donc qu’ils continuent le lendemain s’ils le souhaitent.

La soif de découvrir l’Europe

Je finis ma journée par les grands qui se pressent autour de l’ordinateur afin de découvrir à leur tour Angoulême et la Charente. Encore une fois, je n’ai pas le temps de contextualiser Angoulême sur la carte d’Europe puis de France que les questions fusent. Les digressions sont nombreuses, mais toujours pertinentes et je ne peux pas refuser de me borner à mon programme devant tant de soif de savoir.

Je réponds avec joie à leurs interrogations car ils n’ont pas de cours sur l’histoire ou la géographie extra-indienne. Je me donne aussi pour mission de leur permettent de s’ouvrir au monde à travers cette présentation. La fin de l’atelier arrive déjà que nous commençons juste à découvrir sur le powerpoint Angoulême vue du ciel. Nous continuerons le lendemain l’atelier. Je me rends compte à la fin de cette première semaine que mon planning d’activités était bien ambitieux et qu’il risque de ne pas être tenu, je vais donc devoir m’adapter à chaque séance aux différents groupes.

La journée se termine avec le retour de Nicole et Dominic qui reviennent chargées de victuailles pour les familles des enfants. Après la répartition équitable dans les sacs pour chaque famille, les enfants repartent du centre avec le sourire en sachant qu’ils seront accueillis dans le bidonville comme des messies.


Square Girard II
Rue Corneille
16000 Angoulême
| 05 45 95 79 88

134 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
| 05 45 38 71 61

33 avenue Jules Ferry
16000 Angoulême
| 05 45 38 91 97

Musée du Papier
134, rue de Bordeaux
16000 Angoulême
| 06 22 44 12 59

|