David, Fridgeir et Nil | Guelendjik | #3

Mardi 6 septembre 2016

Une nouvelle journée commence sous le soleil de Guelendjik. La matinée s’annonce riche de rencontres et de surprises. Au pas de course, nous embarquons avec Nil, Fridgeir, Jacques et sans oublier nos organisatrices russes Lyuba et Véra dans la voiture pour nous rendre dans une commune voisine de Guelendjik à Kabardinka. Le maire de la ville et son assistante nous attendent pour nous souhaiter la bienvenue. Cette dernière restera avec nous toute la journée pour organiser notre déplacement, la bienveillance russe est de mise.

Pavillon turco-mongol au parc architectural de Kabardinka

La matinée sera consacrée à la visite du parc architectural, il s’agit d’un parc qui a pour ambition de montrer les styles architecturaux du monde entier. On y trouvera une miniature de la pyramide de Khéops, ou encore une voûte gothique en passant par une architecture de style renaissance. Bien sûr, ces éléments architecturaux sont des fac-similés de la réalité mais ont au moins le mérite de montrer la diversité des styles architecturaux. Ce parc est né dans l’esprit d’un ancien journaliste et écrivain amoureux de culture qui a voulu partager avec ses concitoyens un peu d’ailleurs mais en Russie ! Le plus intéressant dans ce parc à mon avis, résulte dans la collection privée du propriétaire. Dans le pavillon casaque en fac-similé, des objets ethnographiques authentique retracent l’histoire de ce peuple de guerrier, ils semblent être disposés comme dans un cabinet de curiosités à la façon du Docteur Lhomme à La Rochefoucauld en son temps. Une impressionnante collection d’armes blanches et autres est accrochée aux murs dans un savant assemblage au milieu duquel, trône le tout puissant samovar russe, symbole passé de la convivialité. Je m’interroge sur le statut juridique de cette magnifique collection privée et je demande à Valentina, notre interprète du jour, quelques explications. Il semblerait que la collection soit protégée et contrôlée par le ministère de la culture russe.

Statue de shiva collection privée du propriétaire du parc

Dans un autre fac-similé architectural qui ressemble à un pavillon de style turco moghol se trouve une collection d’œuvres asiatiques. On passe en une fraction de seconde, d’une œuvre hindouiste avec une statue de shiva à un meuble japonisant en passant par un bouddha et en finissant par des poteries chinoises. Encore une fois le propriétaire, collectionneur compulsif a souhaité contextualiser ses fac-similés architecturaux à travers des œuvres réelles des cultures qu’il évoque à travers ses pavillons. Une vraie petite exposition universelle permanente au bord de la mer noire. Fridgeir s’en donne à « cœur joie » et saisit à travers son objectif, les réactions des visiteurs et la scénographie dans laquelle évoluent les œuvres.

Atelier de souffleur de verre à Kabardinka

Nous quittons le parc pour nous rendre à la galerie d’art de verre. Dans une salle d’exposition permanente, nous nous laissons guider par la femme du propriétaire qui nous brosse un historique rapide de la technique de soufflage de verre. Dans un coin de l’atelier, se trouve une table de travail sur laquelle un maître d’art s’exécute devant le public. On nous propose de nous initier à l’art du travail de verre en compagnie du maître d’art. A l’aide d’un chalumeau qui brûle le verre a plus de 1000 degrés, nous voyons le verre en fusion et le travaillons pour le transformer et le marier avec différents coloris.

Intérieur d’une maison traditionnelle kazakh dans le village reconstitué de Kabardinka

A peine le temps de remercier nos hôtes que nous repartons pour la visite express d’un village casaque reconstitué. En quelques minutes on nous présente un intérieur d’une maison traditionnelle kazakh mais nous resterons que peu de temps avant de filer aussitôt à l’hôtel de ville pour saluer le maire de la ville et le remercier. L’après-midi se termine par un saut rapide au mémorial de la seconde guerre mondiale appelé Batterie Zoubkov qui est rattaché au Musée de Guelendjik.

Accueil à la seconde école d’art de Guelendjik

Nous finirons la journée au centre d’art de Guelendjik, la seconde école d’art de la ville avec laquelle Jacques a travaillé dans le passé. Les élèves et enseignants sont venus plusieurs fois à Angoulême pour faire des représentations de grande qualité dans le cadre des Mardis Musiques organisés par Jacques l’été. L’accueil est encore une fois au-delà de nos espérances et la soirée délicieuse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Square Girard II
Rue Corneille
16000 Angoulême
| 05 45 95 79 88

134 rue de Bordeaux
16000 Angoulême
| 05 45 92 73 43

33 avenue Jules Ferry
16000 Angoulême
| 05 45 38 91 97

Musée du Papier
134, rue de Bordeaux
16000 Angoulême
| 06 22 44 12 59

|
Taille de la police